Partagez l’article

Ce budget qui a pesé le plus lourd dans le budget des ménages

Le ministère de la Transition écologique a publié un rapport sur le bilan énergétique des années 2018 à 2022. Selon les chiffres présentés dans ce rapport, les dépenses liées à l'achat de carburant ont dépassé pour les ménages les dépenses énergétiques liées au logement en 2022.
 

Bien que le prix du carburant ait baissé ces dernières semaines, cette tendance ne suffit pas à compenser la forte augmentation des tarifs qui pèse sur le budget des Français depuis quelques années. En 2022, la dépense énergétique moyenne d'un ménage s'élevait à 3 551 euros, dont 1 744 euros pour l'énergie dans le logement et 1 808 euros pour le carburant.
 

Cette facture d'énergie a augmenté de 10 % en euros constants par rapport à 2021. Si les dépenses énergétiques moyennes liées au logement stagnent, la dépense liée aux carburants a quant à elle augmenté de 23 %.
 

Cette bascule s'est opérée progressivement pour se concrétiser en 2022. Elle s'explique non seulement par la hausse du prix des carburants, mais aussi par la reprise des déplacements en véhicule après la période de pandémie. Dans le même temps, la consommation d'énergie est en baisse dans les logements, grâce à une politique publique de rénovation qui les rend moins énergivores.
 

En 2021, la dépense énergétique moyenne d'un ménage était de 3 141 euros, dont 1 720 euros pour le logement et 1 420 euros pour le carburant. La différence était encore plus grande en 2020, avec une consommation de carburant représentant 1 099 euros et celle du logement 1 589 euros, pour un budget global de 2 688 euros.

 


Sur le même sujet…

Comment maîtriser les fonds structurés autocall en toute confiance
L'AMF met en lumière les coûts de surperformance des fonds d'investissement.